...................................................................ADRESSE AUX CROYANTS


Puisque vous prétendez approcher la lumière
Portez en des éclats jusqu’au fond des hameaux ;
Que m’importe le dieu vers qui vont les prières
S’il vous est un outil pour faire un temps nouveau.

S’il n’est pas du côté des terreurs nucléaires,
Dans un coffre de banque ou la rigueur des lois,
Vous ne parlerez pas alors dans le désert
Et nombreux seront ceux à entendre la voix.

Mais il ne suffit pas d’annoncer la parole ;
Nous en avons bien trop écoutées dans la nuit ;
Au-delà des sermons et de leurs paraboles,
Que vos corps soit témoins de ce que dit l’esprit.

Alors vous nous verrez peut-être à votre table
Pour partager le pain et le vin généreux
Et dans la vérité dégagée de la fable
Nous confondre en un tout que vous appelez Dieu.

                                                          ............................................................. P. SELOS


        Liste des Textes