ANGOISSE

C’est le compte à rebours du chaos terminal,
Depuis plus de mille ans, les Mayas le savaient.
Je l’ai lu sur le web.

Plus l’instant se rapproche, plus je suis pris d’angoisse ;
J’en ai pourtant connu, déjà, des fins du monde
Mais je ne m’y fais pas.

Pour ne pas assister au grand bouquet final
Certains vont sagement faire le nécessaire
Et mourir avant l’heure !

Il fallait s’y attendre, au train où vont les choses,
A tirer sur la corde, tant va la cruche à l’eau !
J’en suis sûr et certain !

J’en discutais encore avec une voisine.
Une question se pose dans un instant pareil :
A qui confier le chat ?

Les marchands, aux étals, vendront des antidots
Du contre-apocalypse sous forme de sirop,
Sans effet secondaire.

Mais je dois vous l’avouer, ce qui me préoccupe
C’est de ne pas savoir par cette issue fatale
Qui pouvait être élu.              

 .......................................................P.SELOS
.. . . . . . . . . ............................Paris, décembre 2012

        Liste des Textes