APPRENTISSAGE



         Il vient de germer sous les crânes de nos hommes politiques, sans distinction aucune, l’idée la plus débile qui soit : Autoriser l’exercice de certaines professions sans formation préalable.

         Je vous laisse imaginer, entre autre, les risques encourus par le consommateur des produits réalisés par les métiers de bouche. Bonjour l’hygiène !

         Quant aux assureurs, je leur souhaite bien du plaisir.

         Je me vois très bien faire de la plomberie ou, mieux, de la pâtisserie, moi dont les tentatives en la matière se sont toujours soldées par des résultats dignes du béton du mur de l’Atlantique.

         Il  serait peut-être sage de faire passer des tests du type quotient intellectuel à ceux qui prétendent exercer des pouvoirs.

         Le succès ne serait pas forcément garanti !

         Il me parait normal de s’assurer de la capacité à conduire les peuples, au même titre qu’à celle d’un permis automobile.

         Il y a en tant qui confondent la droite et la gauche.

 

                                                                    P.SELOS
.......................................................... Paris, le 8 Juin 2016

        Liste des Textes