ARBITRES DU BON GOÜT


Arbitres du bon goût
Ils ont leur panthéon
Ils s’autocon-
Gratulent
Et discutent des heures de l’utilisation
De la moindre virgule.
A quoi ça sert, d’ailleurs ?
Déstructurer les textes absents de ponctuation
Que c’est original !
Dans les salons bourgeois-bohèmes décadents
Les talents se décrètent
Et prendre le parti de l’un des concurrents
En criant : « Je m’insurge ! »
Sera vite oublié
Quand on aura rejoint, pour rester dans le coup,
Les moutons de Panurge.
Si j’hésitais encore, je n’ai plus aucun doute
Je ne serais jamais de leur sainte chapelle.

Conclusion :
Je n’suis pas un intellectuel.


                                                            P.SELOS,
                                                   Paris, Octobre 2012


        Liste des Textes