AVENIR

Collège Pailleron - PARIS 19

 

Dans son collège ignifugé
(Quand il n’y a pas d’allumette)
Et qui porte un nom de poète,
L’enfant regarde son cahier.

Sujet : Quel est votre avenir ?
Je veux un devoir de trois pages
Et quatre carreaux pour la marge ;
Dans une heure, il faudra finir.

Il fait un soleil magnifique
Mais qu’il me faut vite oublier.
Plus tard, quel sera mon métier ?
Je n’en sais rien, c’est la panique !

Les adultes ont bien des idées,
Ils m’en parlent des heures entières
« Voilà ce que tu devrais faire
Si tu voulais nous écouter. »

Tout est tracé, c’est idéal !
Mon existence est programmée.
Le temps du rêve est périmé,
Je n’ai qu’à suivre le canal.

Ils ont raison ; c’est confortable
D’avoir réponse à la question,
Puisque je n’ai pas de passion,
Que je suis sage et raisonnable.

Le Grand Lycée, La Grande Ecole,
Le Grand Diplôme à monnayer,
Les Grands Moyens pour se payer
L’oubli d’une vie qui  s’envole.

Oui, mais pourtant je me demande
Pourquoi tous ceux-là qui m’invitent
A partager leur réussite
Ont l’air de vaincus qui se rendent.

Compromission, brosse à reluire,
Tout accepter, cirer les bottes
Ou bien alors régler la note
D’une intégrité qui fait fuir.

Je vais rendre une feuille blanche ;
A quinze ans, rien n’est décidé ;
Je finirais bien par trouver
Et je vous laisse à vos dimanches. 

 


                                      P. SELOS   

                                                     ......


        Liste des Textes