CARNET D'ADRESSES


Mon carnet d’adresses
Est un cimetière.
Les morts qui s’y comptent
Me font un cortège
Et c’est ma mémoire
Qui les éternise.
Pourquoi celui-là plutôt que cet autre ?
Pourquoi cet enfant qui part avant l’heure
Et moi qui survis ?
Il n’est pas de mot pour cette injustice
Et pour ma colère.
Je n’ai rien pu faire,
J’ai le cœur béant.

Qu’il  soit mis au monde
Ou bien mis en terre
Ce sera toujours un arrachement
Pour toutes les mères.


                                          P.SELOS
                               Paris, septembre 2012

 

                                                   ......


        Liste des Textes