COUP DE GUEULE

Pousser un coup de gueule,
Je sais, c’est inutile
Mais que ça fait du bien !

Il parait qu’il vaut mieux
Expulser sa colère
Que de la ressasser.

On peut lui préférer
La méthode à l’ancienne
C’est l’argument massue.

J’ai caressé des fois
Ce mode expéditif
Pour des obtus du crâne.

Rien ne peut en sortir
Et c’est peine perdu
Car ça sonne le creux.

Il est des saligauds
Qui se croient tout permis
Et que cela conserve.

Il faut de temps à autre
Faire œuvre salutaire
Et les mettre au tapis.

Qui se serait risqué
A miser sur David
Qui terrassa Goliath ?

Il vaut mieux ramasser
Une bonne châtaigne
De la part d’un crétin
Mais s’être bien battu
Pour pouvoir conserver
De l’estime de soi.


                       P.SELOS,
            Paris, Novembre 2012


        Liste des Textes