CONSTAT

 

On s'en fout des étoiles ! On s'en fout des planètes !
Ce que vous en ferez est déjà révolu;
La guerre y trouvera un théâtre de plus
Et l'on verra bientôt de nouvelles comètes.

La terre ne suffit plus à vos équarisseurs.
Le ciel est devenu une vaste poubelle !
L'oiseau des mutations s'y brûlera les ailes,
Regard énucléé, rescapé des chasseurs.

J'ai voyagé d'un doigt sur une mappemonde
En cherchant vainement un paradis perdu ;
J'ai vu la mort frapper et le sang répandu
Et l'argent qui se fait sur la misère du monde.

L'injustice est partout ; la preuve : ce matin,
En voulant alléger le travail de sa bonne,
Sortant son teckel-nain, Madame la Baronne
S'est brisé le fémur sur la merde du chien.

        Liste des Textes