ENFANTS ACTEURS DE PUB



Les petits singes

         Que les firmes commerciales aient utilisé les enfants pour cibler les adultes n’a rien d’une annonce originale. Ce qui est nouveau, c’est qu’elles en font des acteurs de leurs propres produits de consommation, calqués sur une proximité de plus en plus grande des marchés.

         La spécificité « enfance » tente à disparaître et le rôle qu’on lui donne est une caricature de la société consumériste actuelle.

         Les annonces ânonnées par une voix de premier de la classe, outre qu’elles témoignent d’une stagnation  scolaire, donne une envie d’envoyer tout ce petit monde au piquet.

         Les petits machos  et les petites nanas provocantes en Prada correspondent au stéréotype que l’appellation « prêt-à-porter » définit le mieux.

         Il n’y a plus de place ici pour le rêve.

         La clientèle ne s’habille plus ; Elle s’achète un emballage.

         Quant à la fantaisie, elle se confond avec la provocation.

         Pour sortir de cette monotonie ambiante, beaucoup se tournent aujourd’hui vers le vêtement d’occasion pour y ajouter une touche personnelle où les broderies, la passementerie et l’originalité dans le choix des boutons permettent toutes les fantaisies.

         La réussite n’est pas toujours au rendez vous mais, au moins, la liberté y gagne.

 

                                                                                         P.SELOS
.......................................................................... Paris, le 28 Février 2016

        Liste des Textes