EXTRATERRESTRE.


-

« Dans ma planète à moi »
Me dit l’extraterrestre,
« On s’emmerde à mourir
D’autant qu’on vit des siècles,
Si bien que nos enfants
Sont aussi vieux que nous.

Nous passons notre temps
À vous regarder vivre
Et vous envions beaucoup,
Dans votre paradis.

A contrario du vôtre
Notre monde est banal,
Sans tsunami, sans guerre,
Sans risque nucléaire,
Non plus que climatique.

Sur la planète bleue,
Tout est agitation,
C’est vraiment idyllique.

Vos boîtes à images
Vous repassent en boucles
Les sanglantes horreurs
Dont vous vous délectez.

Chez nous aucun journal,
À quoi servirait-il ?
Jamais rien de nouveau
N’est encore advenu.

Il parait que sur terre
Vous avez des poètes,
On n’en possède aussi
Mais sous un autre nom,
Ils sont psychanalystes.

Notre vide intérieur
Les fascine à l’extrême.
Ce gouffre les attire
Ils s’y perdent souvent
Et puis s’y désintègrent.

Surtout ne changez rien
Dans l’univers des hommes.
Votre avenir n’est pas
Dans les exoplanètes ;
Vous pourriez n’y trouver
Qu’un éternel  ennui. »

                         P.SELOS
.............. Paris, le 28 Mars 2014                                    ......

        Liste des Textes