FRUSTRATION

Décidément il faut toujours
Que je me retrouve à la traine ;
Mes voisins l’ont déjà reçu
Et moi je dois encore attendre
Faute d’argent, pour le moment…

A peine se croit-on à la page
Que soudain, on est dépassé.
Il était pourtant présenté
Comme un progrès insurpassable.
De quoi j’ai l’air, moi, maintenant ?

Comme un trou dans un pantalon
Qu’on est le seul à savoir être,
Caché sous le pan d’un manteau,
Je sens dans le regard des autres
Un air de commisération.

Pauvre de moi ! Le temps me tarde ;
Injuste est le sort qui m’est fait
Et le bonheur m’est infidèle,
Vous en conviendrez avec moi :
Je n’ai pas le dernier modèle !

.........................................P.SELOS
..............................Paris, Décembre 2012

                                         

        Liste des Textes