UN HOMME



                   Gaz et fluides, urine et sueur, chyle et parenchyme, hémoglobine, fibres et tissus graisseux, charpente osseuse, gargouillis de viscères et d’organes, chaîne hormonale, connexions chimio-électriques …
                   De l’esclave à son maître, du sujet à son souverain, de la courtisane à son jeune amant, l’humain n’est qu’un sac ambulant d’excréments, pour mieux dire, un sac à merde !
                   Quand le myocarde cesse de jouer son rôle de pompe aspirante et refoulante, la machine s’arrête. De l’animal mammifère à sang chaud que nous sommes, il n’en reste plus qu’une dépouille.
                   Alors, les plus grands des savants, les plus grands philosophes, les saints hommes annonceurs d’éternité future, subitement privés d’oxygène au cerveau, s’éloignent dans l’oubli des vivants en sursis.
                  Issue de bactéries unicellulaires dotées d'un appareil photosynthétique, la prodigieuse machine dont nous usons au quotidien,
sans plus y prêter attention, subit le même sort que celui d’un feuillet arraché d’un éphéméride et jeté dans la corbeille du temps.
                   Je suis cet homme.

     

                                                    P.SELOS
.............................................. Paris, le 24 Mars 2015

 

        Liste des Textes