HÉROS ET VICTIMES

         Il existe un traitement inégalitaire entre ces deux catégories d’individus.

         À l’exception des résistants les plus célèbres, tant d’autres ont étés rejetés dans l’oubli.

         Sans contester le statut de victime, il faut avouer que l’opinion tend à occulter, hier comme aujourd’hui, l’action des gens de devoir.

         La compassion est à la mode. Elle trouve ses racines dans
l’altruisme valorisé par certains passages des textes des diverses philosophies et religions.

         Il s’y mêle aussi une projection égotique, renforcée par l’exploitation de la peur, pain quotidien dont se nourrissent les médias.

         L’horreur est une matière qui parait avoir toujours fascinée
l’être humain.

         Les grands massacres et les catastrophes naturelles sont des péripéties de l’Histoire à jamais inscrite dans l’inconscient
des peuples. L’une des plus communément partagées est celle d’un déluge universel, à l’échelle de tous les continents.

         Qui sait pourquoi, la nuit, le petit enfant perçoit, comme une menace, les ombres de sa chambre ?


                   ................                                                P.SELOS
..................................................................... Paris, le 17 Avril 2016

        Liste des Textes