IMPRECATIONS


Ils avaient convoqué comédiens et poètes,
Chanteurs et musiciens et révoltés d’un jour
Pour célébrer ensemble un appel à l’amour,
Criant qu’il était temps que la haine s’arrête.

Une foule en délire, à chaque intervention,
Qui parlait du bonheur et de paix sur la terre
S’auto-félicitait d’être contre la guerre
Persuadée du pouvoir de ses imprécations.

Aussi, quand s’acheva le sacro-saint rituel,
Convaincus qu’ils avaient leur devoir accompli,
Lovés dans la tiédeur douillette de leurs lits,
Plus rien ne vint troubler leur sommeil habituel.

Formuler des vœux pieux sans mouiller sa chemise,
Gérer les sentiments comme un compte bancaire
Et prendre l’émigré pour un bouc émissaire
Lui qui croyait atteindre une terre promise.

Les temps sont arrivés ; il faut choisir son camp.
Replacer l’être humain au cœur de son histoire  
Agir à son niveau selon notre pouvoir
Ou bien nous départir de nos droits, à l’encan.

 

........................................P.SELOS


        Liste des Textes