JE T’ATTENDAIS.


-

Je t’attendais depuis longtemps,
Toi l’homme qui reste un enfant
Et moi je parcourais les routes
Pour trouver l’enfant qui m’écoute.
Je t’attendais.

Tu m’as dit que j’allais grandir
Mais qu’il ne fallait pas vieillir.
Je t’ai dit de tous les soleils
Celui du cœur est essentiel.
Je t’attendais.

Quand je t’ai parlé de mes rêves
Tu n’as pas ri du bout des lèvres.
Toi non plus car nous avions tant
De trésors cachés au dedans.
Je t’attendais.

Ce que tu dis, qu’il m’en souvienne
Quand ma main quittera la tienne.
Tu ne pourras plus oublier
Ce qui s’apprend en liberté.
Je t’attendais.

Je n’étoufferai plus la voix
Qui s’élève au profond de moi.
Elle te dictera les poèmes
Et tout ce qui germe en toi-même.
Je t’attendais.

Il faut repartir, le jour tombe,
Voici que s’allongent nos ombres.
Qu’importe maintenant petit,
Il ne fera plus jamais nuit,

Plus jamais nuit !

..........................................P. SELOS

        Liste des Textes