LA MUSIQUE EXQUISE



La musique exquise
De ce clavecin
Notre amour aiguise,
Je prends votre main.
Au-delà des grilles,
Le peuple se plaint
Mais vos doux yeux brillent
Plus forts que les miens.

Venez donc, marquise,
Dans votre jardin,
L’été nous y grise
De tous ses parfums.
Dans Paris qui gronde
On dit que le roy
Affronte une fronde,
Il l’écrasera.

Devinez, Elise,
Quel âge est le mien.
Vous aurez la bise
Si vous trouvez bien.
J’ai de jolies rentes,
Je suis jeune et veuf
Et j’aurai mes trente
En quatre-vingt-neuf.

Pour faire des sottises,
Être polissons,
Allons aux cerises,
Nous nous cueillerons.
Mais…le jus des cerises
Saigne sur vos joues,
Vos lèvres exquises,
Votre joli… Cou !


             . . . .    P. SELOS
.......
  

        Liste des Textes