LA POESIE

Comment peut-on la définir ?
Souvent, définir c’est réduire.
Être poète est un instinct,
On ne peut pas choisir de l’être,
Avec ou sans traité de rimes,
Et c’est très tôt qu’on s’en rend compte.
On n’a pas le même regard,
On ne voit pas les mêmes choses,
On est touché par l’essentiel
Qui parfois est en devenir.

Souvent me revient à l’esprit
La sentence de Confucius :
« Quand le sage montre la lune
Bien des sots regardent le doigt. »

Eléments d’une galaxie
Vous et moi nous ne formons qu’un,
Uniques et si proches pourtant,
Distincts et interdépendants
A la fois forts et vulnérables.

Comment décrire un état d’âme ?
Ce sentiment d’avoir vécu
En d’autres temps, en d’autres lieux,
D’avoir aimé la même femme ?
Comme une table d’harmonie,
Il suffit qu’un parfum me frôle
De son archet et tout revient.
C‘est si ténu et si fragile
Que le vent venu du présent
Emporte tout en un instant
Et je me retrouve en exil.

Parfois, pourtant la porte s’ouvre
Pour un accord à l’unisson
Et le partage est absolu.


                                   P.SELOS
                           Paris, Janvier 2013

Liste des Textes