LA CONTROVERSE DE VALLADOLID


L’empereur Charles Quint sur les terres duquel
Le soleil, parait-il, ne se couche jamais,
Alerté par Las Case, protecteur des indiens,
Charge un légat du pape afin qu’on en débatte.

L’indien a-t-il une âme ? Le Christ est-il venu
Le sauver, lui aussi comme les espagnols ?
Appartient-il vraiment à l’espèce des hommes
En ce cas, il n’est plus question qu’il soit esclave…

Les colons qui les ont exploités dans les mines
Pour qu’ils extraient l’argent et l’or du cœur des Andes
Sont venus affirmer qu’ils iraient à la ruine
S’il en était ainsi jugé de leur main d’œuvre.

S’ils ont des sentiments ils devront le prouver.
Lorsque l’on tentera de tuer leurs enfants
Et la mère hurlera comme le font les blancs
Dans un instinct commun à la nature humaine.

Ils riront, témoignant leur sens de l’humour
Quand regagnant l’estrade en reprenant séance
Le légat tombera en manquant une marche,
Car l’on dit que le rire est le propre de l’homme.

Tant est si bien qu’après beaucoup d’autres épreuves,
Jugement fut rendu alors en leur faveur.
Et comme il fallait bien en nettoyer  la salle,
Celui qui balaya le sol était un noir.

                                                                           P.SELOS
                                                                      Paris, Août 2013

        Liste des Textes