LA GRANDE NOYADE


-

                  À l’exemple de l’Australie, premier état à repousser vers le large les bateaux d’émigrants qui tentent d’aborder ses côtes, les pays du sud-est asiatique mette en place une politique identique, « tolérance zéro ».

           On a même vu un hélicoptère indonésien larguer volontairement dans l’eau des colis de nourriture que de pauvres diables essayaient de récupérer en plongeant et qu’ils commençaient à dévorer entre deux vagues, quant ils ne s’y noyaient pas.

           Tandis qu’en Europe, on envisage de mettre sur pied un système de répartition basé sur le principe d’une solidarité équitable, d’autres font montre d’un égoïsme cynique et sans scrupule.

            C’est à croire que la sagesse dont se targuaient les philosophies extrême-orientales n’est plus effective.

           Et pourtant ces peuples, lors de diverses catastrophes naturelles, on bénéficié à chaque fois de l’aide internationale.

           Ces champions des écrans, tablettes et smartphones ont troqué leur âme contre une technologie froide et sans affect.

         L’occident n’a pas l’air de s’en émouvoir car il ne faut pas risquer de froisser les susceptibilités des clients potentiels.

         Au pays des varans de Komodo, il n’y a pas que le cerveau qui puisse être reptilien ; le cœur aussi, je crois …
                          

                 ..............................                                     P.SELOS
.......................................................................... Paris, le 15 Mai 2015

 

        Liste des Textes