LA RÉGRESSION GANDHI




         Ce vieux monsieur respectable, prétendument apôtre de la non-violence, fait partie des grands escamoteurs de l’Histoire.

         À en croire ses hagiographes, il aurait libéré l’Inde du joug anglais.
C’est oublier le rôle du dernier vice-roi, Lord Mountbatten et d’Indira Gandhi et le renoncement à cette couronne par Elisabeth II.

         L’opinion du mahatma est du même ordre que celle affichée par le gouvernement actuel de l’Inde : un nationalisme hindouiste extrême.

         Cette attitude est à l’origine de la création de deux états musulmans, le Pakistan et le Bengladesh.

         Opposé à ces partitions, Gandhi était favorable au maintien  des musulmans dans la fédération indienne, mais comme citoyens de seconde zone.

         Sachez aussi que, pour lui, le rouet à filer le coton n’était pas qu’un symbole. Il était farouchement contre le développement industriel du pays.    

         A part lui avoir légué son intolérance, où en serait, aujourd’hui, la puissance émergente de l’Inde ?

                                                                                    P.SELOS
........................................................................ Paris, le 30 Mai 2016

        Liste des Textes