LA SORTIE.


-

La rousse provocante
Aux cheveux-braséro
A mis le feu aux poudres
Du fort de l’arsenal.
Elle en est réchappée
Mais pas son amiral,
Lui qui voulait mourir
Dans un combat naval.

Le brillant artilleur
Qui bichonnait sa pièce
En attendant le jour
De pouvoir la servir,
Ne voyant rien venir,
Pas la moindre guéguerre,
S’est tué à bout portant
En buvant des canons.

Celui qui commandait
Le puissant submersible
Tapi au fond des mers
Et qui pointait ses cibles,
Dans l’opportunité
D’un conflit nucléaire,
Hanté par la voie d’eau,
Est mort d’hydropisie.

Le célèbre alpiniste,
Conquérant des montagnes,
Qui ne supportait pas
Les sommets inviolés,
Risquant cent fois sa vie
Dans le froid et la neige
Et dans les éboulis,
S’est éteint dans son lit.

Un certain cardinal
Qui prônait la morale
Mais qui se gardait bien
D’en vivre les effets,
N’a pas trouvé le temps
De s’en remettre à Dieu.
Il a dans le déduit
Perdu sa connaissance
En état d’épectase.

Dans cette comédie
Comique ou bien tragique
On ne peut pas toujours
Réussir sa sortie …


                     P.SELOS
.........Paris, le 6 Février 2014

        Liste des Textes