LA SOURCE


DÉDIÉ À LA SOURCE DE VELLEMINFROY
Près de Vesoul, haute Saône

On aurait pu parler de l’eau en savant
Mais nous avons laissé cela aux étiquettes.
Un poète a bien plus à dire.

Le peuple gaulois des Séquanes,
Qui témoignait d’un savoir faire
En tissage et orfèvrerie
Honorait déjà cette source.

Après l’arrivée de César
Il lui parut tout naturel
De partager les nouveaux thermes
Et les femmes qui s’y baignaient,
Désapprouvées par les matrones.

C’est ainsi que l’ancienne Gaule
Se retrouva gallo-romaine.

De la source à la clair’ fontaine
         Que nous avons souvent chantée,
Il suffira d’une margelle
Pour que les galants et leurs belles
S’y retrouvent pour mignarder.
 
La terre que l’on dit nourricière
Sans l’eau tirée des profondeurs
Issue des pluies, dons des nuages,
N’engendrerait ni grain, ni fleur,
Ni aucun fruit.

Dans les déserts les plus arides,
Sous des soleils de plomb fondu,
Un puits avec sa noria
Ou ses outres à balanciers
Donnent la vie à l’oasis.
Pour ce liquide incontournable
Dont nous sommes à soixante pour cent
Constitués, je vous le rappelle,
Il n’est dénommé que d’un mot :
EAU

Aucun nom n’est le plus porteur
D’une charge aussi symbolique.
Dans toutes formes de baptêmes
L’eau sert à féconder les âmes.

Il y a celle des alchimistes
Qu’il faut pure pour la transcendance
Vers la pierre philosophale.

Sans oublier l’eau de jouvence
Prodiguant l’éternelle jeunesse
Et qui ne fut jamais trouvée.

Enfin toutes les sources saintes
Dites, parfois miraculeuses,
Sous le vocable de Marie.
Laquelle portait un autre nom
Dans la mythologie gauloise
Comme déesse tutélaire :
Épona.

Mais nous ne saurions terminer
Sans évoquer l’eau primordiale
Où nous flottions dans la tiédeur
Surprotégés par notre mère.

 

P.S : Serait-il possible que son propriétaire, exploitant de cette eau minérale, honore les esprits de la source en versant l’équivalant  d’une bouteille dans le plus proche ruisseau  pour que soit accompli le grand voyage symbolique … Vers la mer.

 

...................................................................P. SELOS
.........................................................Paris le 23 mars 2016

        Liste des Textes