LES QUARANTE


Ils ne sont pas souvent dans leur prime jeunesse
Nos académiciens grands puristes des mots
Et pour l’anglo-saxon ils ont quelques faiblesses
Auquel ils font rajout de termes en argot.

Puisqu’ils ne veulent pas passer pour des ringards
Ils s’en vont picorer le sabir des banlieues
Mais ils auront toujours un métro de retard
Le temps ne le prend plus comme sous Richelieu.

Malherbes qui voulait pétrifier la syntaxe
N’a pas plus réussi que ceux qui le suivirent
Car depuis l’intrusion d’internet et du fax
Le présent est déjà doublé par l’avenir.

Il va falloir s’y faire ou n’être pas compris
Ou bien savoir qu’on mène un combat d’arrière-garde
*  « Et Prince d’Aquitaine à la tour abolie »
Regarder impuissant nos murs qui se lézardent.

            
* Gérard de Nerval......................................

................P.SELOS
                                            Paris, le 6 septembre 2012


        Liste des Textes