LES ÉLECTROSENSIBLES


-

         Autant puis-je admettre qu’on puisse avoir les cheveux dressés au sommet du crâne en habitant sous une ligne à haute tension, autant « j’émets » des doutes sur la réalité des phobies électromagnétiques.

         Entendu le témoignage d’un président d’association concerné par le problème.

         Après avoir travaillé des années en tant que formateur en informatique, sur écrans cathodiques, il a fini par éprouver des sensations de chaleur et des rougeurs sur la peau.

         Sans contester ses dires, je pose seulement cette question : Préalablement aux symptômes ressentis, de quelles lectures et campagnes alarmistes avait-il subi l’influence ?
 
         Je reconnais, pour en avoir été victime, l’existence des maladies psychosomatiques. Quel asthmatique ne s’est-il pas déclenché une crise en constatant, lors d’un déplacement, l’oubli de son vasodilatateur ?

         L’autosuggestion poussée à l’extrême, particulièrement en matière de guérison inexpliquée, en donne une preuve manifeste.

         En présence d’un mysticisme religieux exceptionnel, comment accréditer l’apparition de stigmates par empathie avec ceux du Christ ?

         Décidément, nous n’en sommes encore qu’à l’aube de la connaissance de nous-mêmes.

 

                                                            P.SELOS
............................................... Paris, le 11 Juillet 2015

 

        Liste des Textes