LES OBSERVATOIRES


-

         En plus de ses spécialités culinaires, la France ajoute à celles-ci les observatoires à tout faire. Il semble que nous en ayons hérité des gaulois et j’ai souvenance d’un manuel de latin où l’on pouvait voir un de nos prétendus ancêtres, debout, une main en visière avec la légende suivante : «  Attention ! Les barbarismes vous guettent ! ».

         Maintenant, il n’est plus question de langage, bien que nous soyons sous la menace anglo-saxonne nord américaine en la matière.

         En fait, selon le principe des poupées russes, il s’agit de créer autant de niches que nécessaires pour caser les affidés du pouvoir.

.........L’imagination n’est pas en reste et je ne serais pas surpris d’apprendre bientôt l’existence d’un observatoire des observatoires.

         Sachant que pour garantir la qualité des observations recueillies et les suggestions qui en découlent, il est conseillé d’être plusieurs, je ne me hasarderai pas à formuler la moindre hypothèse de budget.

         Quelle que soit l’étiquette politique, la gestion n’a pas l’air d’être le point fort des énarques, des « sup de co » et des X.

         Mais qui parle d’économie quand les p.d.g des grands groupes quittent la place après avoir parfois mis leur société en faillite.

         Selon le célèbre principe de Peter, leur prime d’incapacité à assumer leur tâche les verra siéger sans tarder au Conseil d’État. J’en ai connu un qui, après avoir ruiné deux sociétés nationales d’aviation en a bénéficié.

         J’en tairai le nom par respect pour ses descendants éventuels.


                                                         P.SELOS
.............................................. Paris, le 12 Juin 2015

 

        Liste des Textes