LE VERNIS CULTUREL



         Frédéric  Jousset, le nouveau propriétaire de ce mensuel créé en 2005, leader européen consacré à toutes les formes d’arts, comme il le définit lui-même. Il peut être satisfait.

         Issu d’H.E.C, il est incontestablement l’un des plus doués de sa génération (né en 1970).

         Travailleur infatigable, il excelle dans tous les domaines, qu’il s’agisse de gestion de capitaux ou de la pratique des sports extrêmes.( c.f sa biographie sur internet).

         Consultant quant à la formation des cadres supérieurs auprès de grandes entreprises, il insiste sur l’acquisition d’un vernis culturel des chargés de négociation, notamment lors des repas d’affaires.

         « L’être et le paraître », quoi de mieux pour définir l’incohérence et les contradictions de ce temps ?

         Ce vernis, il n’est pas nécessaire de le gratter longtemps pour atteindre la nudité originelle. Il s’écaille et tombe tout seul, tant la couche en est mince.

         L’obligation d’actualiser en permanence leurs connaissances ne leur laisse guère le loisir d’en prendre.

         Erreur de ma part.

         Il leur suffit de consulter les fiches que d’autres leur concoctent pour qu’elles soient à jour.

 

...........                                                                   P.SELOS
.................................................................. Paris, le 18 Mai 2016

        Liste des Textes