LE YO-YO POLONAIS


-

                  Ces perpétuels allers retours entre démocratie et dictature sont une spécificité polonaise.

         Dans ce pays, le nationalisme se confond avec l’appartenance à L’Église Catholique.  Au gré des circonstances de l’Histoire, l’alternance des périodes d’invasions subies et la menée des conquêtes extérieures, ont fait que la Pologne n’a jamais été un voisin paisible.

         L’occupation par la Russie tzariste suivie du régime autoritaire du Maréchal Pilsudski a profondément marqué la propension des polonais à préférer la sécurité du moment à l’incertitude des lendemains.

         La longue main mise  sur le pays par les soviétiques avec la complicité de gouvernements collaborationnistes a parachevé l’usage des parcours balisés et le respect du tracé des passages piétons.

         L’Église tient les mœurs en laisse  et Solidarnosc est venu au monde à coups de goupillons.

         Il n’y a pas loin de cette société là à un état théocratique.

         Il n’existe d’école non confessionnelle que par des initiatives privées et financièrement autonomes.

         Le seul trait immuable de l’âme polonaise reste son antisémitisme.

 

                                                                         P.SELOS
........................................................... Paris, le 25 Janvier 2016

        Liste des Textes