L’ÉTERNEL PÉNITENT


-

         Il porte à lui tout seul tous les péchés du monde. Qu’il soit croyant ou pas, il doute de lui-même. Il apporte son aide aux êtres qui l’entourent avec abnégation, trouvant qu’il n’en fait pas assez et, qu’imparfaitement, il accomplie sa tâche.

         Tel un moine laïc, il se fait serviteur et vit comme un oblat.

         Le don de soi lui sert de personnalité.

         Il dit qu’il a cessé de grandir comme adulte et qu’il s’est réfugié au cœur de son enfance.

         Et puis de temps en temps il jette des passerelles entre son monde à lui et le nôtre pourtant.

         La quête qu’il poursuit, il semble qu’il la veule toujours inatteignable.

         Que s’est-il donc passé dans la vie de cet homme pour qu’il en soit conduit à cette déchirure ?

         Dans cette humilité, vécue jusqu’à l’extrême, on ne peut s’empêcher qu’il soit fait référence à un élan christique.

          Devant ce désarroi, j’avoue mon impuissance, moi qui mords dans la vie comme dans un fruit mûre.

 

                                                                      P.SELOS
........................................................... Paris, le 27 Mars 2016

        Liste des Textes