L’ÉTOILE ROUGE

         En 1966, c’était encore le temps de la « Guerre Froide ».
À Moscou, Léonid Brejnev dirigeait sans conteste ( Jusqu’à sa mort, en novembre 1982 ) l’U.R.S.S.
         J’avais été programmé par la J.O.C. (Jeunesse Ouvrière Chrétienne) pour un récital au Cirque d’Hiver de Rouen.
À l‘époque, la municipalité était communiste.
         J’ai récité ce texte et, après un bref instant de sidération, les édiles se sont levés, comme un seul homme, et ont quitté la salle.
         Dans la presse locale du lendemain, on parlait d’un scandale et d’une provocation.  Elle était, de ma part, parfaitement délibérée.

 

L’ÉTOILE ROUGE

Voici la barre de sel
Et le lingot de plomb
Portés par des rois mages
Venus de Sibérie.
Et voici le message
D’un cosmonaute mort
D’être monté là-haut
Voir si Dieu existait.
Mais pourtant cette nuit
La grande étoile rouge
Qui dominait la ville
Est partie comme une autre
Vers un nouveau miracle.
Voici que le dernier des prêtres de l’Ukraine,
Dans le vin du kolkhoze
Et dans le pain du peuple
A fait descendre encore Noël  sur la Russie.
Et malgré cinquante ans d’emprise sur les âmes,
Malgré la grande plaine
Aux silos plein de grains,
Voici des « Kamarades », mes frères
Qui ont faim.

                                                                                           P.SELOS
                                                                                               1966

        Liste des Textes