L'HOMME ET LA VILLE.


-

Tu marches dans la ville
Ta valise à la main.
Tu vas d’un pas tranquille,
Tu cherches ton chemin.
Tu croises dans les rues
Des milliers de passant
Mais ils ne t’ont pas vu
Car ils n’ont pas le temps.

Les maisons vont au ciel
Pour chasser les oiseaux.
Les fumées au soleil
Étirent leur manteau.
Pour savoir les saisons
On laisse au cœur des pierres
La nature en prison
Dans des cages de fer.

Dans ce monde nouveau
Il y a des enfants
Qui dans les caniveaux
Rêvent de bateaux blancs.
Eux qui n’ont que des arbres
Aux branches défendues
Et que des terrains vagues
Pour prolonger les rues.

Si tu n’as pas d’amour,
Si tu n’as pas d’ami,
Ton ennui sera lourd
Et ta fatigue aussi.
De l’usine au ciné
Du ciné à ton lit,
Toi tu ne seras plus
Qu’une simple fourmi.

Un homme perdu dans ce pays,

Un homme peut-il vivre sa vie ?

.............................P. SELOS

        Liste des Textes