L’ILLUSION PARTICIPATIVE



Illustration empruntée à la commune de Wattrelos
Auteur non mentionné



         Il n’y a pour ainsi dire que très peu de communes, même rurales, qui ne possèdent pas leurs comités de quartiers.

         Les animateurs bénévoles ou payés par les mairies sont sensés faciliter l’expression d’une démocratie de base, préoccupée avant tout, par le vécu au quotidien.

         Priorité est donnée aux questions environnementales telles l’embellissement floral, la gestion des ordures ménagères et le recyclage pour une écologie raisonnée.

         Quelle couleur choisir pour les pots et bacs à fleurs ? Quelles variétés planter ?

         Des actions de ramassages collectifs de déchets en lien avec les écoles ponctuent les divers moments de l’année avec les temps forts que sont les fêtes locales.

         Par contre, aucun avis n’est demandé concernant l’occupation des sols ni les plans de circulation.

         Cela reste du domaine régalien du conseil municipal et de son maire ; idem quant au fonctionnement des cantines.

         Bref, on pratique, comme dans les hautes sphères politiques, l’art d’amuser la galerie. Etonnant, non ?

 

                                                                         P.SELOS
.......................................................... Paris, le 24 Février 2016

        Liste des Textes