Les bons chrétiens du 16ème
et les réalités politiques anglo-saxonnes


Saint François d'Assise
-


Cathédrale d'York
(Angleterre)

         Ça n’est pas la première fois que le message christique est sujet à la trahison. Il existe un grand écart entre les comportements et les prétendus engagements. Tout ce que vous ferez dans l’intérêt de vos semblables c’est à moi que vous le ferez (sic Jésus). Héberger des sans logis à la limite du Bois de Boulogne semble poser, à certains bourgeois du 16ème arrondissement, plus de problèmes que la présence des prostitués. Préfèrent-ils leur compagnie ? Le clergé local n’est guère choqué par l’absence de charité de certains paroissiens.
L’épiscopat, par son silence, occulte la révélation et l’exemplarité de Saint François d’Assise.

         Londres avait pris l’engagement d’accorder l’asile aux mineurs dans le cadre du regroupement familial. On en attend toujours la mise en œuvre. Au lieu de cela on assiste à la construction d’un mur qui officialise la frontière du Royaume Unis sur le territoire français. L’Angleterre est coutumière des situations ambigües pour preuve le référendum qui remet en cause le Brexit. Il faut dire que l’Irlande du Nord  et l’Ecosse menacent de faire sécession.         La bourse de Londres est en pleine récession. Albion à du plomb dans l’aile.

 

                                                                      P.SELOS
......................................................... Paris, le 6 novembre 2016

        Liste des Textes