MAIS POURQUOI ?*


-

Il est des soleils qui ne font jamais lever les moissons,
Il est des pays où la vie se meurt au son des chansons,
Il est des regards creux comme un caveau où brille un éclair,
Il est des regards étrangement beaux pour avoir souffert.

Il est des enfants au ventre tendu dont les mains se nouent,
Il est des enfants ne comprenant pas la croix qui les cloue,
Il est des enfants qui n’ont pour fontaine, qui n’ont pour ruisseau, Il est des enfants qui n’ont pour fontaine qu’une flaque d’eau.

Quand sur l’horizon le ciel devient rouge au soleil levant,
Quand sur l’horizon le ciel devient rouge, moi je vois du sang,
Car le temps viendra, si nous refusons d’entendre leurs cris,
Car le temps viendra où ces hommes-là viendront par ici.

Je sais un pays où de grands bateaux vont prendre la mer
Pour jeter au large le blé des silos pour qu’il soit plus cher
Ah ! que nous revienne le temps de l’amour, le temps de la vie,
Ah ! que nous revienne le temps de l’amour s’il n’est pas fini.

Mais pourquoi chanter ces étranges terres
Où l’homme n’est plus qu’ombre de sa faim ?
Mais pourquoi chanter ces étranges terres ?
Le monde est si grand, l’amour est si loin
Pour tendre la main.

                                                       

....................................................Pierre SELOS
                                                        Avril 1964

 

        Liste des Textes