NOUS AUTRES


Nous autres, dites-vous, nous sommes nécessaires
Si vous voulez encor voir à travers nos yeux,
Tout ce que vos soleils et toutes vos lumières
Ont laissé dans la nuit d'un présent ténébreux.

Nous autres, dites-vous, nous descendons en l'homme
Pour fouiller dans son coeur de la pointe des mots ;
Il sait alors sentir la douceur des automnes
Et suivre des chemins sous des arbres nouveaux.

Nous autres, dites-vous, dans nos chansons-poèmes,
Nous savons libérer les oiseaux les plus fous,
Blanc dans cette volière ou rouge avec sa chaîne
Et le bleu qui mourait au plus profond de vous.

Nous autres, dites-vous, quand il vous faut des fêtes,
Nous avons le secret des plaisirs attendus ;
Mais quand vous avez ri, aussi pleuré, peut-être,
Nous sommes bien souvent déjà des inconnus.

Car vous nous oubliez en dehors des escales
Que vous faites parfois pour nous connaître un peu;
Certains soirs, en cherchant de l'espoir le fanal,
Ma guitare a failli servir à faire un feu.

Qui entend la voix... qui l'entendra ?

 

P.SELOS..........................................................................


Liste des Textes