POSER TON SAC.

A Philippe Rebel

Poser ton sac…
Il est grand temps.
À faire l’éponge autour du monde,
À t’enrichir des arcs-en-ciel,
Retourne enfin sur cette table,
D’un coup, d’un seul
Ce qu’il contient,
Ce sac aux cent milles merveilles.
Qu’importe l’ordre où tu les trouves.
Voici ta vie en mosaïque :
Amérindienne en son hamac
Pour de sexuelles méridiennes
Sous le ventilo qui ronronne. 
Femme de cuivre et fille d’or
Aux yeux bridés
Et sans arrière pensée aucune.
Rire comme un grelot de cheville,
Bonheur qu’il faut saisir au vol,
Papillon bleu d’Amazonie.
Moiteur des forêts-aquariums
Camaïeu de jaune et de vert
Où peut se tapir le jaguar,
Où le ara, pour sa femelle,
Parade et joue de ses couleurs.
Pourras-tu jamais oublier
Le tout premier petit matin,
Quand te tira de ta torpeur
Un vacarme de singes hurleurs ?

 

À l’opposée de la planète,
Te souviens-tu du crapaud-buffle
Dans l’escalier d’eau des rizières ?
Des cônes blancs et leur voilette
Sur des dos courbés de jais noirs ?
Du wayang kulit et ses ombres
Accompagné du gamelan 
Où la bufflonne à la charrue
Trace un invisible sillon ?

Pour toi, autant que pour les autres
Qui rêvent de pays lointains,
Ecris-nous ton livre de bord,
Celui de tes « Iles au Trésor »


                                      P.SELOS
                         Paris, 28 Septembre 2013

Liste des Textes