PRIERE D'UN FILS A PAPA


Dieu protège la Bretonne
Qui m’a nourri de son lait
Qui m’a fait les dents si bonnes
Pendant que ma mère dansait.

Qu’il protège aussi la Noire
Qui m’emmenait promener
Le mercredi dans les squares
Quand ma mère prenait le thé.

Qu’il pense à la Portugaise
Qui me plaque sur son cœur
Moi qui mange avec des chaises
Quand mes parents sont ailleurs.

Qu’il fasse une grande place
A ce chien qu’ils m’ont donné,
Langue chaude et nez de glace
Qui plus qu’eux m’a embrassé.

Qu’il n’oublie pas à sa porte
Ces inconnus qui parfois
Les soirs de réceptions mortes
Faisaient du chemin vers moi.

Dieu se souvienne des pères
Que je me suis inventé ;
Quand on est dans les affaires
Les enfants ça passe après.

Il me montre à ses collègues,
Je retourne me ranger
Comme un livre qu’on relègue
Après l’avoir feuilleté. 

Je ne suis rien qu’une bille
Mais j’ai parfois des idées,
Mon corps est à la famille,
Mon cœur est aux étrangers.

...........................P. SELOS

Liste des Textes