QUAND ON PERD SA MERE


Quand on perd sa mère,
Se croyant un homme
C’est alors vraiment
Qu’on devient adulte.
Plus rien nous rattache
Avec notre enfance
Et nous devenons de vrais orphelins.
Avant d’avoir su décrypter l’amour
Dans l’éclat soudain de certains regards.

Rien ne comptait plus que notre jeunesse.

Quand on perd sa mère
Elle nous met au monde
Encore une fois .
                                                                                ............................................................P.SELOS
                                                  Paris, septembre 2012

 

 

                                                  ......


        Liste des Textes