QU’ILS LEUR SOIENT PARDONNÉS.



-

Pour les chouettes clouées
Sur la porte des granges
Afin d’en éloigner
Tous les jeteurs de sorts,
Ceux qui ont mauvais œil,
Par qui meurent les troupeaux
Et sèchent les récoltes
Ou pourrissent les blés,

Qu’ils leur soient pardonnés !

Idem pour ce qu’ils font
À la chauve souri
Aux ailes de velours
Et que l’on met en croix
De par sa ressemblance
Aux étranges chimères
Qui servent de gargouilles
Aux tours des cathédrales.

Qu’ils leur soient pardonnés !

En mémoire des chats
Qui eurent le malheur
De venir en ce monde
Tout revêtu de noir
Et pour cette raison
Incarnant le démon
Furent alors jetés
Des hauteurs des beffrois.

Qu’ils leur soient pardonnés !

Pour l’âne révéré
Par le doux Francis James
En son humilité
Et sa persévérance,
Robuste d’entretien,
Dévoreur de chardons,
Et qui reçoit des coups
Pour monnaie de sa peine.

Qu’ils leur soient pardonnés !

Enfin n’oublions pas
Le crapaud disgracieux
Qui paie un lourd tribut
Du fait de sa nature
Et que l’on dit porteur
D’étranges maléfices.
Aucun prince charmant
N’en fit une princesse

Des enfants, s’ils le trouvent,
Tout comme ont fait leurs pères,
Joyeux, l’empalerons
Sur un bout de bâton,
Pour prix de sa laideur.

Et c’est pour sa beauté
Que l’entomologiste
Pique le papillon

Qu’ils leur soient pardonnés !

                                P.SELOS
                 Paris, le 27 Février 2014

        Liste des Textes