TOUT SIMPLE


Entendre mijoter la soupe de légumes
Et le ronronnement des rythmes poétiques,
Par les soirées d’hiver,
Avec celui du chat lové sur mes genoux
Gourmand de mes caresses
Et qui pour me le dire
Soulève doucement l’une de ses paupières
Pour qu’un œil escarboucle
Saisisse la lumière.
Un des rares moments
Où l’instant s’éternise,
Pour un bonheur tout simple.
Plus les ans passeront
Plus j’en aurai plaisir.
Il est des jardiniers qui veillent sur leurs roses
Et qui pourraient donner,
Rien qu’en les regardant
S’ouvrir ou se fermer,
De l’aube au crépuscule,
L’heure au cadran des fleurs.
Ici tout est tranquille.
Au lointain, de derrière les collines,
Je n’entends plus tonner le bruit sourd des canons.
                                                  

                                               P.SELOS
                                        Paris, octobre 2012

                                                   ......


        Liste des Textes