TRAJETS

Il est suivi d’en haut
Par plusieurs satellites
Mais il n’est pas certain
De ne jamais se perdre.
La panne informatique
N’arrive pas qu’aux autres.

C’est la panique alors
Car il n’a pas de carte.
En aurait-il d’ailleurs
Qu’il ne saurait la lire.
Débranché du virtuel,
Il a perdu le nord.

Sur son tableau de bord
Il scrute ses écrans
Aux risques et périls
De tous ceux qui le croisent.
Ce qui n’empêche pas
Qu’il cause au téléphone.

S’il raconte un voyage
Ne vous attendez pas
A l’entendre évoquer
Les beautés du pays.
Par contre vous saurez
Combien il fit de pleins.

Vous apprendrez aussi
Ce que fut sa moyenne. 
C’est un grand romantique
Et vous vous réjouirez
De n’être pas forcé
D’être de ses intimes.

Par chance, il aurait pu
Parler de son auto.
 
                                   P.SELOS
                          Paris, le 1 Mai 2013

        Liste des Textes