UNE GUITARE

Jérôme Casanova Luthier


D’où vient-elle, notre guitare ?
Dans ses errantes migrations,
Elle aurait d’antiques racines
Et serait née à Babylone.

Avant d’avoir pris à la femme
La ressemblance de ses hanches,
Elle eut la forme d’une amande
Venue du oud oriental.

Pour devenir une andalouse
Elle est arrivée en felouque
Par le détroit de Gibraltar
Avec les guerriers du Maghreb.

Elle prit aussi d’autres voies
Par la Sicile et l’Italie
Devint le luth ou vihuela
De nos troubadours et des trouvères.

Par ses diverses mutations
Elle est parvenue jusqu’à nous
Dans sa forme définitive.
Elle est notre piano du pauvre.

Sans elle, on n’aurait rien écrit.
Compagne de nos nuits de veille,
Beaucoup de ceux que nous aimons
N’auraient jamais laissé de trace.

Nous l’appelions « Jambon à cordes »
« Gratte » et parfois « La poêle à frire »
Et celles que nous possédons
Ont chacune leur propre histoire.

Qu’elle soit simple ou précieuse,
Notre guitare préférée
C’est presque toujours la dernière
Et c’est une part de nous-mêmes.


                                   P.SELOS,
                            Paris, janvier 2013

        Liste des Textes