UNIVERS


Un espace infini, le temps n'existe pas,
En un point qui n'est pas encor connu des hommes ;
Une immense explosion et des milliards d'éclats,
Au bout des trajectoires, le retour à l'atome.

Il pleut des univers et c'est la fin des mondes
Confondus en un tout dans un poing refermé
Avant que de nouveau tout soit désintégré
Pour qu'un humain, plus tard, invente les secondes.

Entre deux pulsations du cœur universel
Nous étions sans savoir, lancés dans l'infini,
Que nos courbes seraient un instant parallèles,
N'étant pas nés ensemble en un lieu défini.

Il ne faut pas parler de liberté de l'homme ;
Rien n'est écrit d'avance, rien ne dépend de lui ;
Le hasard nous a fait les êtres que nous sommes,
Je t'aime et je m'en fous puisque tu m'aimes aussi.

............................................................P. SELOS

 


        Liste des Textes