VIE


Je dois me rendre à l’évidence : la mort est donc inévitable,
Je m’en doutais un peu…
Pourtant, ça m’aurait plu d’être éternel.
Je sais, chez moi, c’est tout ou rien.
Que voulez-vous ? J’ai trop à vivre.
Je dis souvent, mais qui me croit ?
Que chaque jour est un temps neuf,
Que l’instant est irremplaçable
Dans l’univers que je perçois
J’aime à tout va et je m’étonne
D’en être encore à mon enfance.

Il n’était pas dans mon programme
D’agir à l’exemple de vous.
Inadapté, caractériel, personnage irrécupérable,
C’est bien ainsi que l’on me voit.
Au fait, récupérer pour quoi ?
Je n’aime pas la vie fossile sans surprise et sans aléa.
Je ne gère pas l’amitié ni l’amour comme un compte en banque
Le futur n’est pas fait pour moi ; c’est le présent qui m’intéresse.
C’est lui qui me fait oublier l’issue qui est obligatoire : Retour au tout universel !

......................................................................P. SELOS

        Liste des Textes