VOYAGES

Enfant, j’ai traversé des univers.
Vainqueur aux billes,
Je marchandais les calots de verre orangés ou bleus.
Ces talismans me servaient de véhicules.
J’y collais mon oeil pour y découvrir les multitudes de bulles de différentes tailles,
Prises dans la masse.
Elles semblaient s’animer sous l’effet du moindre mouvement.
Perdu dans mes galaxies lointaines
Et dont j’étais le seul découvreur,
je tardais bien souvent au retour. 

Je fis aussi d’autres voyages :
Etendu sur le dos, en croix de Saint André,
Comme Léonard avait disposé l’homme dans la mesure du cercle.
Je fixais intensément le ciel de nuit,
Tapisserie noire clouée d’étoiles.
J’avais la sensation que je tombais vers elles,
De plus en plus vite, éjecté de la  terre,
Tel un astéroïde arraché à quelque planète.
Non, en fait, je ne chutais pas ;
J’étais plutôt poussé par toute la masse terrestre,
Pression terrible sous laquelle mon corps cédait.
J’étais Atlas et j’avais failli.


                                                                                                 .....................................................P.SELOS
                                           Paris, octobre 2012          ......


        Liste des Textes