MALGRÉ

 

Demain, hier, aujourd'hui,
Suspendu dans l'infini,
Je ne suis qu'un temps qui passe ;
Une étincelle de vie,
Un éclair entre deux nuits,
Une incursion dans l'espace.
J'en ai vu pourtant mourir,
Je sais comment va finir
L'instant de vivre...
Malgré la mort, un homme,
Ça rêve encore.

Dans les vallées et les plaines,
Les montagnes souveraines,
Dans les déserts, près des puits,
Que j'ai dépensé de peines
Pour que naissent de la graine
L'arbre, la fleur et le fruit !
J'en ai vu pourtant mourir,
Je sais comment va finir
L'instant de vivre...
Malgré la mort, un homme,
Ça sème encore.

J'en ai construit des cités,
Des chateaux et des palais,
J'en ai dressé des murailles,
Engloutis par les marées
Ou par le sable effacés
Comme d'anciennes médailles.
J'en ai vu pourtant mourir,
Je sais comment va finir
L'instant de vivre...
Malgré la mort, un homme,
Bâtit encore.

Et l'amour que j'ai pour toi
Et qui ne finira pas
Comme on dit dans les poèmes...
Qui de nous deux partira
Le premier d'entre nos bras,
Disant le dernier "Je t'aime" ?
J'en ai vu pourtant mourir,
Je sais comment va finir
L'instant de vivre...
Malgré la mort, un homme,
Ça aime encore.

.....................................P. SELOS

        Liste des Textes