L'OURS

 

Tel que tu me vois, compère,
Moi, ce vieil ours maladroit,
Je fus amoureux naguère
De bien plus petits que moi ;
Boucles de jais, boucles d’ange,
Rayons volés au soleil,
J’ai goûté le miel étrange,
Entre ciel et terre !

Et l’anneau dans les narines
Ils ont su me faire danser ;
D’oranges en mandarines
J’ai du apprendre à jongler.
Sur les places des villages
Je devais faire des merveilles,
Dans mon invisible cage,
Entre ciel et terre !

J’ai mangé les fruits sauvages
Dans les mains qu’ils me tendaient,
Comme l’ourson des images
Quand ils me le demandaient
Quand ils prononçaient mon nom
J’ouvrais grandes mes oreilles,
Passant le cerceau d’un bond
Entre ciel et terre !

La fête était passagère,
Chaque fois je le savais
Et bien souvent des hivers
Ont fait suite au mois de mai.
Mais je suis capable encore,
Pour sortir de mon sommeil
De suivre une boucle d’or,
Entre ciel et terre !


                                        P.SELOS

        Liste des Textes